31/05/2015

41 Chateau

Château du Fosteau 

près de Thuin

 

 Hummbird.gif

 

C’est une maison forte datant du Xlll ième s.

Actuellement elle est devenue un domaine privé.

Le propriétaire en a fait un musée.

 

 Ce château du Fosteau est un ancien donjon  médiéval du XIII e s.  

 

Il est situé à environ 2 km du village de Leers-et-Fosteau. Nous sommes encore dans la province de Hainaut, pas très loin de Thuin.

 

Sur une légère élévation de terrain, dès l’arrivée, nous avons une très  belle vue des environs.

Nous avons le plaisir d’y trouver des arbres beaux et anciens.

 

hètre pourpre à gauche très vieux.JPG

 On fait déjà mention du château dans un cartulaire  de l'abbaye dechâteau du FOSTEAU   jardin où sont passées armées Napoléon veille de Waterloo.JPG

Lobbes qui date de 1235.

 

index.jpegDepuis, en 1380, le seul donjon fut agrandi par un certain Jean Clutinc qui le transforma en « maison forte ».

 

Elle passa successivement aux familles Sars et Zwemme.

 

0 CIMG7899.JPG

Sous la famille Zwenne, - ou Zwemme, je n'ose pas garantir ce que j'ai entendu rapidement - le château se fit même assiéger et piller en 1597  par une troupe levée par les créanciers de celle-ci.

 

0 CIMG7901.JPG

Peu de temps après, la famille Marotte en devint propriétaire et fit d’importantes restaurations.

 

 C’est à elle que nous devons le beau jardin à la française. Il donna un caractère plus résidentiel au château.

 index.jpeg

 

 

marronierFLEIRS.JPG

Cette simple photo nous indique la saison ...

 

L'ancien donjon comporte toujours une belle salle des chevaliers.

Un jardin à la française orne le côté ouest du domaine.

 

280px-Fosteau_JPG01.jpg

 Il appartient actuellement à un antiquaire qui y expose des objets précieux et anciens.

Il les vend. 

Le château est de ce fait accessible aux touristes.

 

280px-Fosteau_JPG02.jpg

 

 

Voici l’extérieur dans toute sa beauté printanière.

 

Mais c'est l'intérieur que nous voulons visiter avec toute la richesse exposée et surtout pleine d’histoire.

 

 719380973.JPG

 

 

 

château du FOSTEAU   cheminée ancienne.JPG

 

 

château du FOSTEAU   cheminée coin femme.JPG

 

 

château du FOSTEAU   cheminée côté de la femme.JPGchâteau du FOSTEAU   cheminée côté  homme.JPG

 

 

 

 

château du FOSTEAU  cheminée.JPG

 

 

 

Cette pièce, surtout sa cheminée, nous met dans l'ambiance.

château du FOSTEAU   haut de la cheminée.JPGchâteau du FOSTEAU  cheminé main tendue accueil.JPG

 

 

château du FOSTEAU  salle accueil voûte 2 è étge.JPG

 

 

 

Son plafond spécialement.

 

 

château du FOSTEAU  lampadaire d'époque.JPG

 

 

Le lampadaire attire notre attention.

CIMG7897.JPG

 

 

 

 

CIMG7896.JPG

 

 

De cette fenêtre le visiteur peut contempler ce paysage paisible aujourd'hui mais qui abrita les combattants de l'armée napoléonienne.

Ils s'y sont reposés  le temps d'une nuit avant de partir le lendemain.

Et se faire tuer, nombreux, à Waterloo "morne plaine"...

château du FOSTEAU   Reille veille de Waterloo.JPG

 

 

 

château du FOSTEAU   plaine passage des troupes Napoléon veille de Waterloo - Copie.JPG

 

château du FOSTEAU   plaine passage des troupes Napoléon veille de Waterloo  vue du chateau.JPGchâteau du FOSTEAU   plaine passage des troupes Napoléon veille de Waterloo.JPG

 

 

Photos prises à travers la vitre d'une pièce de ce château qui a donc offert une dernière nuit relativement "calme" avant la célèbre bataille qui les attendait  le lendemain à Waterloo.

château du FOSTEAU   salle d'accueil.JPG

 

 

Ceci est au fond la seule grande pièce de la maison, pardon du château.

CIMG7896.JPG

 

 

 

 

 

 

château du FOSTEAU vierge en bois entrée chapelle.JPG

 

 

 

 

Mini, vraiment "mini" une petite chapelle.

La vierge en bois, très ancienne, attire notre attention.

 

château du FOSTEAU   vierge ancienne en bois.JPG

 

 

 

château du FOSTEAU   vierge en bois.JPG

 

 

 

 

Pas de chapelle sans tabernacle :

château du FOSTEAU   tabernacle mini chapelle.JPG

 

 

 

 

 

château du FOSTEAU  carte empire  Napoléon veille de Waterloo.JPG

 

Dans un corridor des panneaux évoquent le souvenir de l’époque napoléonienne, plus précisément de ses conquêtes à la veille de sa fameuse défaite.

château du FOSTEAU  carte de France veille de Waterloo.JPG

 

 

Il y avait peu de recul et nous passions très vite. Le guide ne s'attardait pas. Une des deux photos est-elle plus claire ?

 

château du FOSTEAU  c15 juin chemin 23.000 hommes corps de Reille veille de Waterloo.JPG

Voici  le chemin qu'allaient parcourir le lendemain environ 23.000 hommes.

CIMG7898.JPG

 

 

 

 

 

 

CIMG7898.JPG

 

 

 

 

 

 

 

On peut y visiter un musée: celui de la pharmacie où les produits sont présentés  à l’ancienne et dans du mobilier d'époque.

images pharmacie.jpeg

 

    On peut voir aussi la chambre du général et comte d’empire Honoré Charles.

En 1815, il y passa quelques jours avec ses 25 000 hommes (le 2e corps) en route pour Waterloo.

 

château du FOSTEAU   entrée jardin.JPG

 

  Puis nous passons côté jardin.

Un mini Versailles.

 

château du FOSTEAU   hêtre pourpre.JPG

Si ce bel arbre multi-centenaire pouvait nous raconter tout ce qu’il a vu et entendu !

 

CIMG7902.JPG

 

 

 

CIMG7901.JPG

CIMG7900.JPG

CIMG7899.JPG

château du FOSTEAU  jardin.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

index 2.jpeg

 

index 1.jpeg

 

index 3.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

images 6.jpeg

 

 

Hummbird.gif

09:40 Écrit par Marie-Jos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/05/2015

40 ferme de Ragnies,

Ragnies_fermeduchene_Image-de-base_hotspotStandard_300_230_crop.jpg40

La ferme de Ragnies

Hummbird.gif 

 accueil en vêtement Xll e siècls.JPG

Notre groupe de yoga de Bruxelles , Art-de-vivre,

continue sa journée, toujours près de Thuin et de Charleroi

Cette fois nous sommes à la

 

 Ferme du Chêne.

accueil tenue Xll e siècle.JPG

 

Ici tout nous plonge dans le Moyen-Âge que nous re-découvrons grâce à la « Dame des lieux ».

Elle nous accueille  dans le plus grand respect des traditions médiévales.  Déjà par sa tenue du XXll ème siècle.

 

 

Personnellement je puis dire que j'y ai beaucoup appris.

Pour d'autres faits, étudiés jadis au cours d'histoire ou découverts à l’occasion de lectures, un petit rappel avec documents et souvent matériel à l’appui, sera un bon rafraîchissement de ma mémoire.

 

Sans tarder partageons ce voyage dans le temps médiéval :

 

 Hummbird.gif

 

batiment d'exposition.JPG 

Vers l'an 476  apparaissent

la charrue,

le cinabre artificiel,

le sulfure de mercure,

le rouge vermillon, déjà utilisé par les Chinois, puis par les Grecs et les Romains.  Mais, toxique, il ne sera plus utilisé depuis  XlX  siècle.

 7 ème s.JPG

Sera aussi rappelée à notre mémoire la culture de la garance pour les teinturiers. C'est une plante rubiacée dont les racines servent à teindre les textiles.

Le chien devient petit à petit un proche ami des hommes.

 

On innovera aussi le collier de cou pour les attelages

Et, cela je ne me l'imaginais pas ils connaissaient l’élevage du ver à soie

Hummbird.gif

 

8 ième siècle :

 

Ils imaginent le mécanisme d’horloge à

8-9 è siècles.JPG

échappement.

 

horloge à échappement.gif

Un mécanisme, poids ou ressorts, réglant et permettant d'entretenir et compter les oscillations du pendule et ainsi réguler avancement  des aiguilles.

 

 

 

.

 Les chiffres que nous appelons arabes, nous devrions plus exactement les appeler arabo-indiens.

Pour les cavaliers : l’étrier.

 9 e siècle.JPG

 

Hummbird.gif

Les années 800: nous pensons à Charlemagne. C'est lui voudra unifier les formes d’écriture en créant la minuscule, dite caroline. L’ensemble sera à la base des différentes formes de l’alphabet latin moderne, dit "bicaméral". Et oui, les majuscules ont été connues avant les minuscules. 

L'alphabet utilisé était l'alphabet « latin ».

Les minuscules ne seront utilisées que  lors de la mise à l'écrit des langues germaniques.

En effet : l'un, dit bas, formé de minuscules, l'autre de majuscules.

 

Remarquer la grande expansion géographique et temporelle de cet alphabet due à une grande variété des langues.

Les 26 lettres de l’alphabet latin avec  ne suffisent plus.

Ainsi apparaissent de nombreuses extensions sous forme de signes, dits diacritiques, que nous connaissons encore maintenant :ç, é, è ê  ce sont des signes complémentaires à une lettre fondamentale et qui en modifient la valeur. Nous avons reconnu les accents aigus, graves.

 

De nouveaux signes apparaissent : w ou le ß (ss allemand).

 

Chaque langue utilise des lettres modifiée. Nous connaissons des exemples en français et espagnol: le ç ne s'emploie pas en espagnol et le français ne se sert pas de ñ.

Apparaissent aussi des ligatures, du verbe lier,comme ae  et oe....

Apparaissent aussi les u ou e après g pour en préciser la valeur.

On commence à trouver des digrammes  (ch, ai, an/am, au, ei, en/em, eu, gn, in/im, ng, on/om, ou, un/um, ph, sh, ss… et des trigrammes (ain, eau, ein, oin, sch…), et petit à petit aussi des lettres muettes.

 

K, Y et Z sont des ajouts tardifs  pour noter des mots   d'emprunt :

 

 Le manuscrit sera le grand véhicule de l'écriture.

A la Renaissance, l'imprimerie prendra progressivement le relais et le manuscrit, avec ses enluminures, deviendra un objet d'art .

 10 e siècle.JPG

Du 9 ième siècle nous retiendrons :

843, date du partage en 3 parties de l'empire carolingien (Traité de Verdun);

puis trop vite les invasions vikings, sarrasines et hongroises, ce qui amena la désagrégation de ce empire carolingien qui s’étendait sur 1,2 million de km², 15 millions d’habitants,avec ses 300 comtés dirigés par un comte.

 

La grande partie de la population de l'empire travaille dans les campagnes, sur les grandes propriétés.

 11 è sicèle.JPG

Hummbird.gif

Du 10 ième siècle notons dans des domaines variés:

le fer à cheval,

l'archet en musique,

l'acide chlorhydrique,

la meule à affuter;

la  culture du coton en Sicile, oui déjà,

l'invention de la langue cyrillique,

le collier d’épaule pour le cheval,

la naissance de l’algèbre, oui, déjà aussi.

la découverte de certaines maladies infectieuses : rougeole, ...

et même un premier régime parlementaire en Islande,

 12 e siècle.JPG

Hummbird.gif

Du 12 ième siècle nous sont rappelés:

les premières usines hydrauliques,

l'exploration des mines de houille,

le pavage,

les pressoirs et l'eau de vie à 60°,

les puits artésiens,

les brouette,

les forges à bras et même des hauts fourneaux,...

 

Déjà aussi la fabrication du papier,

le piège à souris,

le miroir en verre pour ces dames,

 

Le gouvernail, le compas, le magnétisme des aiguilles (boussole) pour les grands voyageurs,...

Les moulins à aiguiser,

l'acide chlorhydrique (HCl),

les barrages sur rivières,

les voûtes à croisées qui annoncent les hautes cathédrales, ...

 

Du pratique comme le pain de savon dur, les marteaux des forges, ...

Surprenantes aussi les fermes modèles expérimentales, avec sélection en élevage 

13 - 14 ène  S.JPG

 

Hummbird.gif

Le 13 ième siècle nous apporte : 

Les aiguilles métalliques à cardon,

Pour les guerriers l'arc longbow (arc droit arc gallois. médiéval très puissant, 2 m de long, chasse et guerre.

 La scie hydraulique,  des chauffe-mains, ...

l'écluse à sas,

les lunettes et lentilles,

et enfin l' emploi du charbon, ...

 

Hummbird.gif

Puis  le 14 ième siècle donnera:

cote de maille.JPG

Pour les guerriers le canon, les armures à plaques (ce que cela devait être

 

lourd !), les boulets de canon en  fer,

Cette cote de maille il faut essayer de la mettre sur sa tête pour être convaincu à jamais du poids que cela présentait ! Pauvres nuques !

 

Pour les  amateurs de musique les instruments à cordes à clavier,

 

Pour les navigateurs : la boussole portable avec couvercle, les 1res carte marines,

 

 Ragnies_fermeduchene_Image-de-base_hotspotStandard_300_230_crop.jpg

Pour les commerçants : la création du franc,

 

Du pratique comme le sablier, les 1 res horloges à alarme, le pont

 

préfabriqué et articulé, les ciseaux,...

 

 

maison moyen âge.JPG

 Un exemple de village d'époque.

 

 

Hummbird.gif

Le 15 ième siècle

non seulement perfectionne les dernières inventions mais apporte aussi sa contribution:

Nous retiendrons  par exemple :

 

La cheminée,

l'éperon et la selle arquée,

le moulin à chanvre et à foulon,

 

les chandelles et cierges en cire, ...

 

Ils auront l'idée d'ajouter du houblon  à la bière,

 

En musique : le nom des notes de musique: do, ré, mi, fa, sol, la

 

soit les première syllabes d'un texte latin;  la portée musicale, la polyphonie,

 

Pour l’alimentation : la pomme de terre  donc ben avant le siècle de Louis XlV,

 

le mou

 

lin à bière  ou brasero (métallique à pieds rempli de charbons ardents),
période aussi de l'essor du moulin à vent.

 

 

 

Nous pouvons être fiers en Belgique d'avoir vu la naissance de la première université, à Louvain en 1432.

 

Le premier traité d’algèbre et de trigonométrie  moderne,

 

 

Sans attendre Christophe Colomb : la découverte du continent américain par les Vikings

 

 

Hummbird.gif

Pas mal !

Quelle liste impressionnante à rappeler à ceux qui ne voient dans le Moyen Age qu'une période calme, sombre, presque oubliée et peu productive.

 

La Renaissance nous apportera, rafraichira,fera revivre, comme le mot le dit, le souvenir de la culture des Grecs et celle de Rome.

Hummbird.gif

Encore un grand merci à "La fermière"

de nous avoir

rappelé et montré toutes ces choses.

Et avec quel enthousiasme !

D'avoir patiemment recherché et réuni tant de choses.

D'avoir aidé à ce que tout cet apport ne tombe pas dans l'oubli.

Ce ne devait pas se faire en un jour, ni facilement.

 

Hummbird.gif

Au revoir Ragnies :

RAGNIES Ferme du chêne.JPG

RAGNIES (Thuin 6532).jpegRagnies la  ferme du chêne.jpgRAGNIES accueil.JPGRAGNIES paysage.JPGMarie-José EVERT

18:32 Écrit par Marie-Jos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/05/2015

39 Thuin club Art de vivre énéo 2015

39                                                                                                                                                1er mai 2015

T H U I N

 

Hummbird.gif

Premier mai, cela devient presque une tradition, notre club de yoga, Art de Vivre de Bruxelles, prend une journée récréative.

Après le Paradisio (Pairi Daiza), un tour sur la Meuse et les jardins d'Annevoie,  ...

cette année nous avons souhaité visiter THUIN, au confluent de la Sambre et de la Biesmelle.

Et nous ne l'avons pas regretté.

 

Malgré le temps incertain nous n'avons pas eu de pluie et la visite a été "super".

Super, aussi notre guide, Virginie, intéressante, très bien documentée, l'art de parler à tous et charmante. 

Super, aussi le temps, ni trop chaud, ni trop froid et sans pluie malgré les nuages menaçants. Super ,encore les lieux que nous visitons.

Super l'ambiance, etc, Enfin rien que du "super".

 

Hummbird.gif

Tous les mercredis matin, à Ixelles, nous avons notre cours de yoga.

Mais parfois nous aimons les activités un peu différentes, comme de temps en temps, nous retrouver pour un diner ensemble,  fêter les anniversaires, discuter, voyager, visiter, ...

 

Les jours où la salle de yoga n'est pas libre pour un cours de yoga nous en profitons pour  dialoguer autour d'une table du restaurant Arpaije de la rue Malibran à Ixelles, toujours aussi accueillant. 

C'est l'occasion, ici, d'en remercier une fois de plus les responsables.

Ces mercredis matin rue Malibran sont l'occasion pour le professeur de yoga, biologiste, d'expliquer et répondre aux questions.

Puis suivant le temps quelques mouvements de yoga sur une chaise (pourquoi pas de temps en temps?) ou dehors à la cours, pas couchés bien entendu !

Et à midi prendre un bon diner convivial.

 

Hummbird.gif

Ce vendredi donc, congé officiel, nous voilà partis vers cette ville qui vaut vraiment la peine d'être visitée.

Sans plus de bavardages : vite les photos.

0 Thuin 1 mai 2015   chien dessus fédération cynologique.JPG

 

 

  A la descente de l'auto c'est ce chien qui nous accueille.

Nous entrons dans le restaurant, juste à côté. Nous y reviendrons à midi pour diner.

Pour le moment c'est le temps de nous dégourdir les jambes après la route, halte sanitaire, un café chaud avec une bonne couque-maison et de prendre connaissance avec notre guide, Virginie.

 

0 Thuin 1 mai 2015   Raymond    (4).JPG

 Notre doyen, d'un âge plus que respectable, 95 ans, fera toute la promenade avec nous, il montera même au beffroi.

 

Ici c'est son mot d'accueil en tant que "président" du club au  moment du diner.

Thuin 1 mai 2015     Virginie (guide) - Copie.JPG

 

 

Thuin 1 mai 2015     Virginie (notre guide) -.JPG

Voici notre sympathique guide, Virginie.

 

 

 

 

 

Hummbird.gif

 

Mais tout d'abord où est Thuin?

 

En Belgique, oui; mais la Belgique est si grande !

 

Quelques cartes, bien que pas très claires, pour nous situer :

Thuin carte Belgique.jpeg   Thuin carte image_large.jpeg

 

 

 

 

 

thuin carte routière.jpg

 

 

 

Thuin CARTE.jpeg

 

 

 

 

 

Elles ne sont pas idéales, mais elles suffisent pour montrer que nous sommes en Hainaut, pas très loin de la France.

Pas très loin de Charleroi.

 

Hummbird.gif

Comme toute ville qui se respecte, Thuin a son beffroi.

Thuin 1 mai 2015    (10).JPG

Nous pourrons, en fin de visite opter pour y monter ou voir un film documentaire sur la ville.

Notre doyen a, évidemment, opté pour y monter.

Personnellement j'ai préféré voir le film documentaire et écouter les renseignements, d'autant plus qu'il y avait du brouillard, ce qui n'est pas vraiment l'idéal pour une vue panoramique.

Thuin 1 mai 2015    (15).JPG

 

 

 

 

 

Et maintenant, en route :

Thuin 1 mai 2015    (16).JPG

 

 

 

 

Disons le tout de  suite  : il valait mieux avoir de bonnes chaussures. Surtout pas de hauts talons sur les pavés de Thuin !

    Thuin 1 mai 2015    (14).JPG

 

 

 Sympathique la petite ruelle fleurie.

Moins sympathiques les pavés pour marcher! Mais tous ont de bons souliers. Donc pas de problèmes. Il n'y aura pas de pieds  foulés ou autres ennuis.

 

 Thuin 1 mai 2015    (18).JPG

 

Thuin 1 mai 2015    (17).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (20).JPG

 

 

 

Le tour continue, mais il ne m’empêche pas de pendre rapidement une petite photo par ci, par là.

Thuin 1 mai 2015    (23).JPG

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (24).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (25).JPG

 

 

 

 

 

 

Ici l’inscription  qui présente cette petite ruelle d'époque :

Thuin 1 mai 2015    (26).JPG

 

 

 

Nous venons d'y passer ... en montant.

Thuin 1 mai 2015    (32).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (34).JPG

 

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (35).JPG

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (36).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (37).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (40).JPGThuin 1 mai 2015    (38).JPG

 

 

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (41).JPG

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (42).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (43).JPG

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (44).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (45).JPG

 

 

 

 

 Les fameux "jardins suspendus".

C'est ici que sont cultivés les légumes que nous trouverons dans notre assiette à midi.

 

C'est notre hôtesse qui les cultive elle-même.

Thuin 1 mai 2015    (46).JPG

 

   

Thuin 1 mai 2015    (47).JPG

 

 

 

 Qui oserait dire que ça ne monte pas !

 

Thuin 1 mai 2015    (48).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (49).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (50).JPG

 

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (51).JPG

 

 

 

 

 

 Encore une ruelle que nous venons de monter, allègrement  bien sûr !

Thuin 1 mai 2015    (52).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (53).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (54).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (55).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (56).JPG

 Je n'ai malheureusement pas assez de recul pour prendre ces bâtiments en entier.

 

 

 

 Et je pense à une autre ville bien fleurie : Malmédy, charmante petite ville  de l'Est du pays .

Là aussi les habitants nous fleurissent leurs rues.

Dommage qu'à Bruxelles on ne pense pas à égayer ainsi la ville.

Si chacun y mettait du sien, encouragé, éventuellement par les instances communales ! 

Si chacun, qui a un balcon, songeait  à nous y mettre un peu de couleur, quelques fleurs !

 

Thuin 1 mai 2015    (57).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (58).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (59).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (60).JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    (61).JPG

 

 

 La plus petite maison, l'ancienne poste.

Ici aussi manque de recul et de temps, je ne puis la photographier dans son entièreté.

 

 

Thuin 1 mai 2015    (62).JPG

 

 

Thuin 1 mai 2015    (63).JPG

 

 

 

 

 

 

     

Thuin 1 mai 2015    (64).JPG

 

 

 On n'est jamais très loin du beffroi.

 

 

Thuin 1 mai 2015    descente 3 du groupe.JPG

 

 

 

 

 Monter, descendre, tantôt l'un, tantôt l'autre.

Mais toujours les pavés anciens, petits et gros .

S'ils pouvaient nous raconter leur histoire !

 

Cela aussi fait partie du charme de la visite de cette ville riche de son passé historique.

 

Thuin 1 mai 2015    jardins en terrasse.JPG

 

 

 

 

 

 A notre gauche les "jardins suspendus", mais non "perdus"; c'est ici que notre hôtesse cultive les légumes que nous retrouverons dans notre assiette à midi.

Thuin 1 mai 2015    jardins en terrasses 2.JPG

 

 

 

 

 

 Bien orientés, bien ensoleillés.

Thuin 1 mai 2015    Viirginie notre guide.JPG

 

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    Virginie nitre guide descente.JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    vue panoramique 3.JPG

 

 

 

 

 

 Au retour, de l'esplanade au pied du beffroi, le temps d'avoir une vue d'ensemble de la région.

Je ne puis que regretter cet immense pont, courbé, ce qui le rallonge encore. Au lieu de le faire le plus court possible !

Cette  courbe ne doit pas être des plus agréables pour les habitants qui, dessous doivent pâtir du bruit et des vibrations.

Et se sentir comme étouffés, sous ce "plafond" de pierres ! Comme dans une cage.

Thuin 1 mai 2015    vue panoramique 4.JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    vue panoramique 5.JPG

 

 

 

 

 

Thuin 1 mai 2015    vue panoramique 7.JPG

 

Thuin 1 mai 2015    vue panoramique.JPG

 

 

 

 

 

 

thuin vue d'en face Sambre.jpeg

 

 

 

 

 

 

 

Merci aussi à ceux qui nous ont proposé  une visite de Thuin, ville que personnellement je ne connaissais pas.

Et pourtant j'ai beaucoup voyagé, en Belgique et hors de notre petite Belgique.

Encore en primaire, notre  père nous donnait notre ticket de chemin de fer et ma plus jeune sœur et moi- même. Comme des grandes, nous partions pour une visite de toute la journée au jardin zoologique d'Anvers.

Parfois même, gamines encore dans l'enseignement  primaire, nous voyagions seules de Bruxelles jusqu’au pays de Herve. L'hiver il faisait déjà noir quand nôtre train nous amenait au bas de la colline, à Moresnet village. A Liège  il fallait attendre la correspondance de train, sortions de la gare pour une petite heure, prendre, non un café, mais un chocolat chaud.

A Moresnet il nous fallait encore monter la colline, dans le noir en hiver, jusqu'à Moresnet "Chapelle".

A l'arrivée on n'avait même pas l'idée de donner un coup de téléphone pour confirmer notre bonne arrivée.

Cela, c’était le bon temps, avant, la guerre, quand ni les parents, ni les enfants, personne ne devait encore avoir peur...

Comme les temps ont changé. Maintenant on n'oserait, on ne pourrait  plus !

Personne, ni les parents, ni nous mêmes n'avions l'idée d'avoir peur; "in illo tempore",  c’était avant la guerre. 

A ce point de vue là notre époque actuelle n'a rien gagné.

Peut-être des voyages plus rapides, plus loin, plus confortables, mais pas plus sûrs pour autant.

 

Hummbird.gif

Mais notre journée de premier mai ne s'arrête pas là.

La "ferme" de Ragnies et le château de Fosteau sont au programme de l'après midi.

 

 

Hummbird.gif

 

Pour moi aussi, ils feront l'objet des blogs séparés qui suivront.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

09:58 Écrit par Marie-Jos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

27/12/2013

38 Mes voeux pour 2013-2014

A ma façon voici mes voeux pour l'an nouveau : 2014

 

 

Après les portes et fenêtres des années précédentes ce sont les

Chemins

qui, aujourd’hui, m’amènent pour souhaiter à chacun de  

prendre en cette nouvelle année 2014

le bon, le meilleur, et si possible, le plus agréable Chemin.!


chemin verdure.jpg

  Chemins montants, rampes abruptes,  

descendants,

Chemins qui serpentent … ATT555.jpg

ornières, fondrières,…

Chemins caillouteux, rocailleux, sablonneux ou simplement glissants.

Ou même  Chemins  tout préparés qui semblent plus indiqués, …

Larges avenues ou simples petits sentiers…

ATT777.jpg

 

Où vont-ils nous mener ?

carrefour chinois3 (1).jpg

 

Carrefours, certains en étoile, célèbres ou non,

carrefour chinois piétons montent 6.jpg

bifurcations.

En Chine à ce carrefour ce sont les

 

 

piétons qui montent !!!

 Chemins tortueux, simples

 

grimpettes, raidillons sinueux ou

Chemins larges et faciles ?

chemin artistique.jpg

 Chemins artistiques.

 

 

 

Que décider ?

 

À droite ? À gauche ? Continuer ou revenir sur ses pas ?

Tant de dilemmes dans la vie !


Que d’incertitudes dont beaucoup de choses, parfois importantes,

dépendront dans la suite !

  chemin boisé.jpg

Vers quels nouveaux panoramas les Chemins,

nous mènent-ils ?

Risques de s’égarer ?


Beaux sous-bois, ...


chemin fleuri.jpg

Quelle surprise nous attend au prochain sommet ?

Qu’est-ce qui nous attend au bout ?

chemin hiver.jpg


Est-il plus sage de rebrousser chemin alors qu’il est encore temps ?

Ou avoir le courage de continuer ?



chemin printanier.jpg

 Chemins tout tracés…

Sont-ils plus faciles pour autant ?

Longueur, lassitude, besoin d’y rencontrer l’autre,

simples passages ?


Chemins d'hiver ? Chemins printaniers ?



On ne rencontre pas toujours au moment voulu,

le poteau ou la personne qui peut nous indiquer le Chemin 

ou nous encourager 


chemin sans issue.jpg

 Faudra-t-il se frayer le bon Chemin tout seul ?

 Chemins sans issue !!!


Chemins  paisibles, Chemins orageux ? 

Copie de allée printemps.jpg

Chemins printaniers, ...ou d'hiver ?

 

escalade Image1.jpg

 

chemin printanier.jpg

 

 

Que présagent-ils ?



 

Chemins célèbres comme ceux vers Compostelle ?

 


embouteillage autos.jpg

 

Qu’ils ne deviennent pas des Chemins  de croix !


Chemins embouteillés !!!

Carrefours où il faudra exercer sa patience !!!

LOS ANGELES noeud d'autoroutes Yann Arthus-Bertrand.jpg

 

 

chemin.png


 



escaliers.jpg




Image1printemps allée.jpg

ornières.jpg







 Chemins pleins d’ornières ?


routes  22.jpg

roseallée v.jpg


En tout cas je ne puis que souhaiter à chacun et pour les siens de

trouver et de prendre toujours le meilleur

Chemin

en cette année   2014.

Marie-José EVERT

 

15:49 Écrit par Marie-Jos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

08/05/2013

37 Jardins d'ANNEVOIE 1er mai

JARDINS   d'ANNEVOIE

premier mai

0 Hummbird.gif

 

Premier mai, congé officiel, le club de yoga, Art-de-Vivre, qui fait partie de

image002.png  

prend une journée de détente et de plein air. 

Nous sommes une vingtaine, et regrettons qu'il n'y ait pas de soleil.

Dommage pour sa lumière et sa chaleur !

Il fait même froid, mais il ne pleut pas.

C'est le principal.


Cette année la saison est très en retard. Et cela se voit dans la végétation. Toutes les tulipes ne sont pas encore en fleur. Les magnolias s'ouvrent tout juste. Beaucoup d'arbes n'ont pas encore de feuilles ou elles sont encore très petites.

Mais cela a son avantage :

On a une belle perspective, une vue au loin, de l'ensemble de ces beaux jardins.

Alors,  bonne promenade.

 

0 Hummbird.gif

D'abord situons ces jardins : Rive gauche de la Meuse, à mi chemin entre Namur, une bonne dizaine de km, et Dinant.

 

00 DINANT ANNEVOIE FREYR.JPG

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (1).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (3).jpg

 


 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (8).jpg

                   AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (11).jpg

                                                        AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (10).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (12).jpg C'est l'eau qui est la grande et belle caractéristique de ces jardins. Nous la retrouvons partout le long de notre parcours. Pièces d'eau, jets d'eau et fontaines. Aucun moteur pour les jets d'eau, tout se fait grâce à la gravité.

Par exemple, le jet d'eau "Le Grand cracheur", fait 7 m de hauteur, mais il est seulement alimenté par le Grand canal. 

En beaucoup d'endroits on retrouve un souci de symétrie qui nous rappelle l'époque du classicisme français.

En effet ces jardins ont été conçus et aménagés au XVlll ième siècle, à partir de 1758.  Au  départ on retrouve le nom de Charles-Alexis de Montpellier, mais au cours du temps les jardins ont continué à avoir des améliorations constantes.

Ainsi on ne retrouvera pas seulement le style français avec sa caractéristique d'ordre et de symétrie. Mais avec l'influence italienne on retrouve la variété des contrastes, les effets de surprise, la variété.

Ce que l'on retiendra spécialement c'est que l'eau s'écoule naturellement, et cela depuis plus de 250 ans.  Il n'y a aucun de recours à quelque machinerie.  C'est la pente naturelle du terrain qui permet l'écoulement; de sorte que l'eau apparaît tantôt en cascades, tantôt en pièces d'eau et passe dans le  sous-sol d'un point à 'autre.

Ce qui nous a frappés c'est grande propreté de cette eau, sauf dans le grand réservoir qui est la "grande  réserve", là l'eau est plus stagnante, on y retrouve des algues, mais par un système naturel de filtrage efficace ailleurs, l'eau est très propre.

Ce long canal mérite bien son nom, il mesure 400 mètres.

Le jardin, ce parc de 46 hectares, dipsose de 4 sources qui permettent l'installation de 50 jeux d'eau.

Certains arbres datent du tout début et ont  plus de 100 ans.

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (13).jpg

                   AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (14).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (19).jpg

                       AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (22).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (23).jpg Rien qu'à voir son tronc on imagine l'âge respectable de cet arbre.

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (24).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (25).jpg Celui-ci aussi.

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (28).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (36).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (35).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (32).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (41). paon.jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (38).jpgFier paon! Il n'a pas daigné nous faire sa belle roue ! On le comprend c'est sa paonne qu'il lui aurait fallu et pas nous simples visiteurs !AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (47).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (46).jpg



 00 AdV Nathalie.jpgNous sommes justement  à trois quand passe le tracteur d'entretien. On s'arrête, bavarde et puis, comme des enfants ! : La photo souvenir !

Merci à Natalie qui nous a donné la possibilité prendre cette photo de circonstance.

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (50) tracteur.jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (52).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (55).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (56).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 


AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (48).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (51).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (53).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (54).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (59).jpgAdV ANNEVOIE  1 mai 13 (57).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le rocher de Neptune.


AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (62).jpg

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (63).jpg AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (64).jpg

 

 

 Quel tronc!

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (23).jpg

Certainement encore un des ces arbres centenaires qui pourrait  nous en raconter ! 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (65).jpg

 

 

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (67).jpg

 

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (68).jpg

 

 

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (69).jpg

 

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (70).jpg

 

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (73).jpg

 

 

 

 

 

 

Le "jeune" qui  arrive à droite a 93 ans ! Quelle démarche de gamin ! Le yoga "ça conserve!".


AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (74).jpg

 

 

 

 

 C'est grâce à la saison qui est fort en retard cette année que nous pouvons encore admirer ces petites fleurs au ras du sol et qui auront disparu dès que les feuilles auront tout couvert de leur ombre.

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (75).jpg



AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (76).jpg




AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (77).jpg

 

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (78).jpg

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (79).jpg

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (80).jpg AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (83).jpg

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (84).jpg

 

 

 

 

Tous ces arbres parasités par le gui c'est mauvais signe ! Leurs jours sont comptés !

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (85).jpg

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (86).jpg 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (87).jpg

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (89).jpg

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (90).jpg

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (91).jpg

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (94) Pierre.jpg

 

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (95).jpg

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (96).jpg

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (97).jpg

 

 

 

 

 

 

Ici les tulipes en sont encore à leurs débuts de saison.

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (99).jpg

AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (98).jpg

 

 

 

AdV ANNEVOIE  1 mai 13.jpg

 

 

 

 

 

Humbles, "sauvages", elles nous apportent aussi leur beauté printanière et nous réjouissent les coeurs.

La belle promenade touche à sa fin, nous approchons du point de départ.

Avec l'envie de revoir ces beaux jardins en une autre saison. Car chaque période a son charme.

Notre matinée en tous cas a été super-agréable.

Le grand air a creusé un vide dans nos estomacs, un bon diner à Dinant fera l'affaire.

L'après midi nous nous retrouverons pour un petit tour en bateau Dinant-Anseremme. Ce sera pour le blog suivant.


AdV ANNEVOIE  1 mai 13 (100).jpg

 

 

0 Hummbird.gif

00:33 Écrit par Marie-Jos | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |