20/08/2011

MALMEDY OMELETTE GEANTE 15 août 2011 - 13

 

 

 M A L M E D Y

 

 

UNE   OMELETTE  GEANTE

 

15 août 2011 - 13

 

vag2.gif

 

Le 15 août chaque année Malmedy (Certains écrivent aussi Malmédy) vit une journée extraordinaire.

 

  La Confrérie Mondiale de l'Omelette Géante offre au public une Omelette de 10.000 oeufs, confectionnée dans une poêle géante de 4 mètres de diamètre.

 

 Les Confréries du Monde, à savoir : Bessières (France), Dumbéa (Nouvelle Calédonie), Abbeville (USA), Granby (Canada) et Fréjus (France) étaient présentes pour assister la Confrérie de Malmédy à la préparation et à la distribution de l'Omelette géante.

 

 LA GRANDEUR DES FOLIES AVEC L'AMITIE EN PLUS.....

Telle est la devise des Confréries.

 

 vag2.gif

                                                                                            

Un peu d’histoire de cette omelette géante :


C’est à Bessières, en France, que tout a commencé : De longue date, les Bessièriens se réunissaient le lundi de Pâques sur les bords du Tarn, pour déguster ensemble une omelette traditionnelle.

 

 En 1973, l’un d’entre eux, Bernard Beilles, eut l’idée de créer une confrérie qui aurait pour objet de préparer et de faire déguster, dans la joie et gratuitement, une omelette géante de dix mille œufs ! Le succès fut immédiat et total. Au point que les Bessièriens décidèrent d’élargir leur mouvement à tous les pays francophones à travers le monde et de créer la Confrérie Mondiale des Chevaliers de l’Omelette Géante.

 

ailleurs omelet (1).jpg

                 ailleurs omelet (2).jpg  Omelette géante du 7 mai 2000

                                    ailleurs omelet (3).jpg

                                                     ailleurs omelet.jpg

 

En 1984, une délégation d’omelettiers bessièriens inaugure une nouvelle confrérie à Dumbéa en Nouvelle-Calédonie, puis une autre à Abbeville en Louisiane, en 1985. En mai 1987, une quatrième confrérie voit le jour en France, à Fréjus-Saint-Aygulf ; puis une cinquième à Granby au Québec en 1988.

 

 En 1995, le Grand Maître de la confrérie de Bessières prend contact avec l’Office belge du Tourisme à Paris, en vue de créer une confrérie en Belgique : il recherche une petite ville qui serait réputée pour son sens de l’accueil, pour son ambiance conviviale, et pour le dynamisme de ses fêtes.

 

Cette ville wallonne réputée pour son carnaval, son 21 juillet, et toutes ses traditions folkloriques c’est Malmedy !

 

 Malmedy aura ainsi sa Confrérie et sa première Omelette Géante le 15 août 1996, place de Rome.

 

Les neuf membres fondateurs choisissent le quartier (Place de Rome, près de la cathédrale) non seulement pour le redynamiser, mais encore pour ressusciter l’ancienne fête de quartier èzès bârîres qui s’y déroulait encore au début du 20ième siècle ; et la date du 15 août, parce que c’est un moment creux dans le calendrier local.

 

 De neuf, le nombre des membres passe rapidement à vingt, à trente et à cinquante-huit en fin 1995. La confrérie se choisit un Bureau exécutif de quinze personnes et élit deux Grands Maîtres, nommés à vie. 

 

 Des équipes se constituent pour chercher des sponsors, réaliser des toques et des costumes typiques, susciter une animations, trouver dix mille œufs, fabriquer des panûles pour touiller dans l’omelette, rassembler quatre mille assiettes en carton pour le service, … et confectionner une poêle adéquate !

 

Celle-ci, d’environ quatre mètres de diamètre et d’un poids de près d’une tonne, sera réalisée par le maître ferronnier malmédien Frédéric Jacob. Celui-ci fabriquera aussi un porte-panûles où les chevaliers pourront déposer leur pelle, entre les coups.

 

 Et le 15 août 1996, Malmedy se réveille au son d’une fanfare qui parcours les artères de la ville, précédant un cortège pour le moins insolite : la Confrérie Mondiale de l’Omelette Géante se présente officiellement à la population malmédienne.

 

Conduit par les deux premiers Grands Maîtres malmédiens et par les Grands Maîtres des autres confréries, avec une délégation de plus de 70 participants venus de Bessières, le cortège, tout en jaune et blanc, fait sensation, avec les énormes toques, des omelettiers et les casquettes à pompons des dames.

 

 Après son tour de ville, la confrérie se rend à la cathédrale où sont bénits les œufs et les pains géants, lors d’une cérémonie religieuse très solennelle.

 

La place de Rome est noire de monde, et les spectateurs présents sont impatients : il est midi trente et depuis onze heures, les braises incandescentes dégagent une chaleur quasi infernale.

 

 Lorsque le cortège revient place de Rome, c’est l’affairement des omelettiers pour casser les dix mille œufs et les battre en un temps record. Pendant ce temps, les deux Grands Maîtres procèdent à l’intronisation des sept premiers Chevaliers de l’Omelette Géante de Malmedy. Quelques minutes encore, et devant des milliers d’yeux ébahis, la gigantesque poêle va cuire dans un bain d’huile ce flot de dix mille œufs. Pour donner à la cuisson son goût local, les omelettiers malmédiens y ajouteront encore des lardons et une vingtaine de kilos de ciboulette. Ils touilleront généreusement ensemble avec leurs panûles jusqu’au résultat final.

 

 Quatre mille portions, accompagnées de pain, sont alors distribuées gratuitement pour la plus grandes joies des assistants.

 

 (En cette année 2011 ce seront 4.500 portions qui seront distribuées).

Le repas se termina par le rondeau des chevaliers, une impressionnante farandole, mêlant dans la bonne humeur les omelettiers de toutes les confréries.

 

Comme lors des anciennes fêtes du quartiers, la journée se poursuivit par des animations très variées : tournoi de pétanque, jeux pour les petits, musiques et danses du groupe folklorique Foû d’vos Sokètes, de bandas et des Mestres, et en soirée, bal aux lampions et barbecue géant.

 

Dans cette fête originale, tout est géant : la poêle, son manche, les panûles, les pains, les toques, … mais surtout son fondement même, à savoir les sentiments vrais d’Amitié qui animent les quelques 400 membres des confréries répartis dans tout le monde francophone.

 

Dans cette fête originale tout est géant : la poêle, son manche, les panûles, les pains, les toques, ... mais surtout son fondement même, à savoir les sentiments vrais d'Amitié qui animent les quelque 400 membres des confréries répartis dans tout le monde francophone.

 

 C’est aussi cet esprit d’Amitié qui a poussé la confrérie malmédienne à participer bénévolement aux opérations du Télévie, et

en 1999 aux manifestations organisées dans le cadre des fêtes de Wallonie à Huy.

 

J'ai pris ces renseignements  dans l'extrait fait par Jean-Louis Mathy au départ de  la revue "mlmedy-folklore" tome 58 (1999-2000)

 A l'heure de la mondialisation, une nouvelle tradition, l'omelette géante,

est un symbole puissant du partage  et de l'amitié.

 

Qu'est-ce qui symbolie mieux la paix, le dépassement des différences culturelles, ethniques et sociales,

le rapprochement entre les communautés

que ces milliers d'oeufs qui mijotent ensemble et

que l'on s'offre de la main à la main ?

 

Atmosphère  unique de fête, de liberté, de joie et de fraternité.

 

 vag2.gif

 You tube nous donne une bonne vidéo de ce "Malmedy Confrérie Omelette Géante" du 15 août.

 vag2.gif

 Maintenant place aux photos que j'ai eu la chance de pouvoir prendre

ce  15 août 2011

vag2.gif

Les préparatifs du matin : 

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (1).JPG

                         Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (2).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (3).JPG

                 Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (5).JPG

                   Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (6).JPG Les porte-panûles

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (4).JPG

Remarquer la grandeur de ces pains

                          

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (7).JPG

 

 

 

 

 

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (9).JPG

Ville fleurie ... partout !

                                          Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (10).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (11).JPG

                  Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (12).JPG

Une rue et bientôt  nous serons à la cathédrale où les pains seront bénits

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (13).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (14).JPG

             Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (15).JPG

Remarquer la jeunesse de certains participants

                        Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (16).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (17).JPG

                           Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (18).JPG

                   Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (19).JPG

Le chapeau oui, mais remarquer aussi la petite poêle que beaucoup portent sur la poitrine

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (20).JPG

                    Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (21).JPG

                                       Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (22).JPG

                                                        Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (23).JPG

                                                                       Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (24).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (25).JPG

Avec le drapeau évidemment

                     Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (26).JPG

                                           Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (27).JPG

                                                                           Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (29).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (30).JPG

                       Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (28).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (31).JPG

Sortie de l'office; vient le moment de l'attente du cortège. 

Et toujours ce magnifique soleil. Parfait  ! Il ne fait pas trop chaud, tout juste le temps idéal. Merci la Météo !

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (32).JPG

                          Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (33).JPG

Même très jeunes et déjà en uniforme

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (34).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (35).JPG

                            Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (37).JPG

                                                         Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (38).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (36).JPG

 

 

 

 

 

                                                                                          

 

 

 

 

 

                                  Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (40).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (39).JPG

                           Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (41).JPG

                                                                                   Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (42).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (43).JPG

Toute la famille participe

                Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (44).JPG 

Un parmi les très nombreux et beaux bâtiments de Malmédy

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (45).JPG

Nous y voilà.

Ceux qui ont travaillé de grand matin pour tout préparer continuent leur tâche et nous accueillent.

D'autres sont acceptés dans la Confrérie ... quelques discours ... et quelques médailles ... Pendant ce temps les préparatifs continuent.

                      Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (46).JPG

La fanfare est prête pour nous accompagner toute la journée.

Juste ce qu'il faut pour une excellent atmosphère.

Pas trop de décibels comme lors de fêtes de l'Iris ou Zinneke Parade à Bruxelles !

                                                          Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (47).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (48).JPG Nous voilà arrivés sur les lieux de la cuisson.

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (49).JPG

Cette petite poêle servira pour les enfants.

 

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (50).JPG

Le kiosque, au centre de la place de Rome. 

Ce sera un bon observatoire pour plusieurs photos.      

           

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (51).JPG

Déjà on s'affaire pour casser et mixer les 10.000 oeufs

 

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (53).JPG

                  Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (54).JPG

                                          Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (55).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (56).JPG

Tout est organisé pour faire la vaisselle au fur et à mesure. Chacun sait ce qu'il doit faire.

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (57).JPG

                          Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (58).JPG

                                                   Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (59).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (60).JPG

                   Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (61).JPG

La toute grande poêle d'une tonne et 4 mètres de diamètre !

On s'active sérieusement, chacun à son poste

 

 cuisson (1).JPG

Il doit faire chaud autour de ce feu !

cuisson (2).JPG

                               cuisson (3).JPG

Ici c'est le coin des enfants

cuisson.JPG

ici pour les grands

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (62).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (64).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (65).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (66).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (73).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (74).JPG

 

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (63).JPG

 

 

 

 

 

 

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (76).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (77).JPGâne (1).JPG

 

 

 

 

 

 

âne (2).JPGâne (3).JPGâne (4).JPGâne (5).JPGâne (6).JPGâne (7).JPGâne (8).JPGâne (9).JPGâne (10).JPGâne Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE 68 âne .JPGâne.JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (79).JPG

 La distribution commence.

Il y aura 4.500 parts à distribuer.

Déjà on envisage d'en prévoir plus pour l'année prochaine.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce petit âne ... j'aurai eu vraiment un faible pour lui.

Les enfants aussi l'aiment.

Et tout cela gratuitement. Il fait des tours pour les enfants.

 

 

 

 

 

 

   Il  n'est pas apeuré par la foule.

 

Tout ça  sans argent;

rien que le plaisir de faire plaisir.

 Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (78).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (80).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (81).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (88).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (89).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (90).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (91).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (92).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (93).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (94).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (95).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (97).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (98).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (100).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (101).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (102).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (103).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (104).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (105).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (106).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (107).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (109).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (109).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (110).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (111).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (112).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (113).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (114).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (115).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (116).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (117).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (118).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (119).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (121).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (122).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (123).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (124).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (125).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (126).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (127).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (128).JPG

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (129).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (131).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (130).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

De

 

 

 

 

De nombreux endroits, à l'ombre, au soleil... chacun selon ses préférence et où il peut trouver une place. 

Car il y a beaucoup de monde qui cherche à s'asseoir maintenant que les pats commencent à être distribuées.

Beaucoup d'emplacements sont préparés pour la dégustation de la copieuse part d'omelette que chacun a reçue avec une grosse tranche de pain.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Elle est délicieuse, cuite juste à point.

Au grand air, avec des estomacs de passé midi et qui crient famine elle plaît à tous.

Cuite juste à point.

Ce ne doit pas être chose facile pour de si grandes quantités.

 

 

Surtout bien tout nettoyer alors que la farandole va s'amorcer et

qu'un goupe se met à la queue leu leu, assis pour que l'on puisse passer au dessus d'eux. Un vrai plongeon en vol plané. Il faut vraiment faire confiance à ceux qui doivent vous attraper et vous faire ainsi planer au dessus des têtes.

 

 Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (132).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (133).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (134).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (135).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (136).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (137).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (138).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (139).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (140).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (141).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (142).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (143).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (144).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (145).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (146).JPG

 

 

Malmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (155).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (156).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (157).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (158).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (165).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (166).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (166).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (167).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (168).JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici la plus jeune, toute mignonne avec ses trois ans et demi.

 

 

 

 

 

 

 

Et maintenant un petit tour en ville toute en fête.

 

 

 

 

 

 

 

 Un club de moto profite aussi du beau temps et fait escale. Remarquer la grosseur de certains pneus.

 

 

 

 

 

 

    Les plus jeunes  ont tôt fait d'investir la place qui vient d'être libérée.

Ce n'est pas tous les jours qu'ils peuvent s'en donner ainsi à coeur joie car la circulation est intense.

 

La ville est devenue piétonne  pour la circonstance et fleurie vraiment partout.

C'est d'ailleurs la réputation de Malmedy d'être la ville belge la plus fleurie, en tous temps.

 Nous nous dirigeons vers la place Albert, la vraie grand place centrale de Mamedy.

 Merci pour cette belle journée.

 

VMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (147).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (148).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (149).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (150).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (151).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (152).JPGMalmédy MJE 2011 OMELETTE GEANTE (153).JPG   

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

     vag2.gif

Et maintenant pour ceux qui souhaitent en savoir plus sur MALMEDY,

voici un peu de son histoire

vag2.gif

La cathédrale     

159px-Malmedy_JPG00.jpg

La fontaine de la place Albert Ier

450px-Malmedy_JPG01.jpg


     Malmedy [malmədi(en francique Malemder ; en wallon Måmdey, prononcé [maːmdiː]) est une ville fancophone à facilités de Belgique située en Région wallonne dans la province de Liège.

 

 C'est une commune à facilités linguistiques pour ses habitants germanophones (5 % de ses citoyens sont d'expression germanophone). Elle fait partie des communes des Cantons de l'Est  rédimés à la Belgique en 1925.

 

Malmedy est située au confluent de la Warche et de la Warchenne.

 

Situons ce joli et sympathique coin sur la carte de Belgique. A l'Est, un peu en dessous de Liège :

 

 carte de Belgiqe avec Malmédyl.JPG

 L'histoire de Malmedy se confond en grande partie avec celle de son abbaye.

La ville est fondée vers 648 par saint Remacle, originaire d'Aquitaine et prieur de l'abbaye de Solignac. Malmedy dont le nom proviendrait de l'expression a malo mundarum signifiait « en purifiant le lieu du mal » se développa dès 648 autour du cloître bénédictin érigé par saint Remacle.

 

 Au Xe siècle, la population de Malmedy s'était accrue au point qu'il fallut une église paroissiale, Saint-Géréon. Jusqu'alors, on s'était contenté d'une absidiole de l'abbaye, la chapelle Saint-Laurent, et encore la Saint-Martin ("Evêuyes").

 

 Entre sa fondation et 1794, l’histoire de Malmedy se confond avec celle la Principauté abbatiale de Stavelot-Malmedy.

 

Pendant 1.146 ans, Malmedy et Stavelot formèrent la Principauté de Stavelot-Malmedy à la tête de laquelle se succédèrent 77 princes-abbés du Saint Empire et comtes de Logne.

 

Cependant, dès le XIe siècle, des rivalités opposèrent les deux villes, l'abbaye de Malmedy supportant mal la suprématie que lui imposait celle de Stavelot.

 

 Dès le XVIe siècle, Malmedy voit plusieurs industries se développer sur son sol : draperie, tannerie et industrie de poudre à canon.

 

Malgré son statut de neutralité et la protection des princes-abbés, Malmedy fut envahie au moins cinquante fois ( ! ) par des troupes de passage, dont les déprédations eurent des conséquences désastreuses pour la population… La ville fut totalement incendiée en 1689 sur l'ordre de Nicolas de Catinat, général de Louis XIV.

 

 En 1795, après la propagation de la Révolution française et les conquêtes territoriales de la France, la Principauté de Stavelot-Malmedy disparut et ses territoires furent réunis à la France. Elle conservera ce statut jusqu'à la fin de la période napoléonienne.

 

Aux termes du traité de Vienne en 1815, le canton de Malmedy, qui comprenait également à l’époque celui de Saint-Vith est rattaché à la Prusse. Cette situation va durer environ un siècle. (1815-1919)

 

 Malmedy, ville romane (même wallonne) dans une Prusse germanophone souffrit avec l’arrivée au pouvoir du chancelier Bismarck et plus encore avec la guerre franco-prussienne de 1870   et le Kulturkampf qui va bientôt lui succéder. Malmedy souffre du double désavantage d’être à la fois francophone et en majorité catholique.

 

À partir de ce moment, elle va subir une tentative de germanisation forcée, l’enseignement du français étant interdit dans les écoles au profit de celui de l’allemand. Les curés se voyant interdire de prêcher en français (interdiction que certains contourneront en prêchant en wallon).

 

 Les Malmédiens firent ainsi la Première Guerre mondiale sous l'uniforme allemand, comme le reste des cantons de l’Est.

 

 Après la Première Guerre mondiale, Malmedy devint une ville belge en application du traité de Versailles. Elle obtenait ainsi le même statut que sa ville sœur de Stavelot.

 

Le Vatican créera un diocèse de Malmedy- Eupen-Saint-Vith, confié à l’évêque de Liège et dont le siège se trouvait à Malmedy. L’église paroissiale se trouva de ce chef promue au rang de cathédrale . L’éphémère évêché sera définitivement absorbé par celui de Liège en 1925.

 

C’est au cours de cette période que se produisit également la scission du canton de Malmedy qui perdit ses communes germanophones, qui allaient constituer le nouveau canton de Saint-Vith, pour ne conserver que les communes de ce qui est encore appelé la Wallonie malmédienne  , à savoir les actuelles communes de Waimes et Malmedy.

 

Après le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale et la capitulation de la Belgique au terme de la campagne des 18 jours, Malmedy sera annexée au Troisième Reich. Il en résultera que les Malmédiens en âge de porter les armes seront obligés de faire leur service militaire au sein de la Wehrmacht, payant un lourd tribut à la guerre, notamment sur le front de l'Est.

 

Par ailleurs, pendant ces cinq années sombres, nombreux furent les Malmédiens qui périrent dans les camps de concentration nazis pour avoir marqué leur attachement à la Belgique.  

 

La ville sera libérée par les troupes américaines en septembre 1944.

 

Au cours de la bataille des Ardennes, la ville sera le théâtre d’ événements dramatiques. Le 17 décembre 1944, au carrefour de Baugnez, à 4 kilomètres au sud de la cité, des Waffen-SS massacreront plus de 70 soldats américains faits prisonniers et désarmés. Cet épisode de la bataille est connu sous le nom de massacre de Malmédy. 

 

 Nœud routier important, la ville ne tombera toutefois pas aux mains allemandes au cours de la bataille des Ardennes. En revanche, Malmedy sera victime les 23, 24 et 25 décembre 1944 de bombardements de l’aviation américaine qui feront plus de 200 morts dans la population civile et réduiront en cendres l’essentiel du cœur historique de la cité.

 

Pour cette histoire de la ville je me suis renseignée en divers endroits en particulier dans Wikipedia

 

 vag2.gif

Conseil d'ami ...

Si vous en avez l'occasion ne manquez pas d'aller à Malmedy

un 15 août si le temps le permet ... 

 

Mais sachez que toute l'année Malmedy reste

une ville fleurie et très sympathique

vag2.gif

2013

Voici en vrac, encore quelques photos de la fameuse fête de l'omelette :

ommelettegeante2013 (1).jpg



Pour terminer il je  souhaiterai

que cette fête puisse se répéter encore souvent ,

que Malmédy puisse garder cette atmosphère unique

de fête, de joie, de fraternité 

 

 ommelettegeante2013 (2).jpg

ainsi que

sa réputation de "LA" ville fleurie de Belgique

 

 

Le mots, les  photos ... c'est une chose

mais rien ne vaut l'atmosphère du vécu.

 

 ommelettegeante2013 (3).jpg

Alors un petit conseil ...

allez-y et vivez cette ambiance super-sympa.

 

 

 vag2.gif

Marie-José EVERT

2013 J'ajoute encore quelques belle photos reçue de mon ami malmédien :

ommelettegeante2013 (4).jpg

 

 

 

 

 ommelettegeante2013 (5).jpgommelettegeante2013 (6).jpg

 

   ommelettegeante2013 (7).jpgommelettegeante2013 (8).jpg

 



 

 ommelettegeante2013 (9).jpg

 

 

 

 

 

 

 

  ommelettegeante2013 (10).jpg

 ommelettegeante2013 (12).jpg

ommelettegeante2013 (11).jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

ommelettegeante2013 (15).jpg

ommelettegeante2013 (14).jpg

ommelettegeante2013 (13).jpg

 

 

 

 

 

 

  ommelettegeante2013 (19).jpgommelettegeante2013 (20).jpg

ommelettegeante2013 (16).jpgommelettegeante2013 (17).jpgommelettegeante2013 (21).jpgommelettegeante2013 (18).jpgommelettegeante2013 (22).jpgommelettegeante2013 (23).jpgommelettegeante2013 (24).jpgommelettegeante2013 (25).jpgommelettegeante2013 (26).jpgommelettegeante2013 (27).jpgommelettegeante2013 (28).jpgommelettegeante2013 (29).jpgommelettegeante2013 (30).jpgommelettegeante2013 (31).jpgommelettegeante2013 (32).jpgommelettegeante2013 (33).jpgommelettegeante2013 (34).jpgommelettegeante2013 (35).jpgommelettegeante2013 (36).jpgommelettegeante2013 (37).jpgommelettegeante2013 (38).jpgommelettegeante2013 (39).jpgommelettegeante2013 (40).jpgommelettegeante2013 (42).jpgommelettegeante2013 (43).jpgommelettegeante2013 (44).jpgommelettegeante2013 (45).jpgommelettegeante2013 (46).jpgommelettegeante2013 (47).jpgommelettegeante2013 (48).jpgommelettegeante2013 (49).jpgommelettegeante2013 (50).jpgommelettegeante2013 (51).jpgommelettegeante2013 (52).jpgommelettegeante2013 (53).jpgommelettegeante2013 (54).jpgommelettegeante2013 (55).jpgommelettegeante2013 (56).jpgommelettegeante2013 (57).jpgommelettegeante2013 (58).jpgommelettegeante2013 (59).jpgommelettegeante2013 (60).jpg

ommelettegeante2013 (61).JPG

09:53 Écrit par Marie-Jos | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Bonjour,
Je souhaiterais savoir où est-ce que cette poêle a-t-elle été fabriquée ?
Quelles sont les dimensions ?
Merci par avance.
L.MITI

Écrit par : MITI | 14/02/2012

Je ne suis pas moi même de malmédy j'avais été invitée par des amis. Je vous donne donc leur adresse ce sont eux qui sauront le mieux vous répondre et s'il le faut se renseigner. C'est vraiment sympa, si vous avez l'occasion un 15 août d'y aller n'y manquez pas et je vous souhaite d'avoir autant de chance avec le temps que moi l'an dernier. L'ami qui peut vous répondre est ne vous étonnez seulement pas de son orthographe !sarlette.francis@hotmail.be

Écrit par : Marie José EVERT | 14/02/2012

Les commentaires sont fermés.